Comment se calcule le TCO d’une flotte automobile ?

Le coût total de possession, ou TCO, est l’outil indispensable des entrepreneurs ayant à charge la gestion d’une flotte automobile. Comme Flotauto.com le démontre, c’est la pierre angulaire de tous les moyens à mettre en œuvre afin de réduire et d’optimiser les dépenses liées à votre parc de véhicules. Mais comment s’en sert-on concrètement et de quelle manière se calcule-t-il ? On vous répond au cours de cet article.

Quelle est la fonction de ce calcul ?

calcule le TCO Trop souvent à tort, certains entrepreneurs délaissent le TCO pour lui préférer l’évaluation du retour sur investissement (ROI). En effet d’après Actionco.fr, le ROI est une préoccupation légitime pour tout entrepreneur, aussi bien sur le plan financier qu’en termes de bénéfices qualitatifs. Néanmoins,  se focaliser dessus de manière exclusive, c’est oublier que le coût total de possession est en rapport direct avec la rentabilité d’une somme investie dans l’achat d’un véhicule.

L’une des fonctions de cet outil est d’estimer une fourchette de temps au cours de laquelle les bénéfices réalisés se feront sentir sur la production et le développement de l’activité. Autrement dit, il permet de déterminer si la rentabilité d’un investissement interviendra rapidement ou non. Une donnée d’autant plus importante concernant un parc de véhicules, puisque les éléments de ce dernier sont fortement dévalorisés au fil du temps.

En se procurant des voitures dans le cadre de son activité, un entrepreneur a le choix entre des modèles plus onéreux que les autres. Selon une certaine logique, acheter les moins chers apparaîtrait profitable. Cependant, de nombreuses dépenses dites « invisibles » s’ajoutent à l’acquisition d’une voiture. La gestion, la maintenance, l’assurance, la consommation, les pannes ou encore les remplacements peuvent alourdir le budget d’une société de façon variable.

Au final, un véhicule initialement peu coûteux peut au final s’avérer bien plus onéreux qu’un modèle plus récent, plus cher, mais impliquant moins de dépenses d’entretien par exemple. Grâce au TCO, il est possible de prendre connaissance en toute clarté de ces dépenses invisibles et d’ainsi établir une véritable stratégie d’investissement sur le long terme.

Comment estimer votre TCO ?

Le mode de calcul en lui-même ne représente pas une grande difficulté, puisqu’il correspond tout simplement à l’addition de toutes les sommes liées à l’acquisition d’un véhicule. Ces sommes correspondent bien sûr aux dépenses directes ou indirectes, visibles ou non. De fait, il importe de ne pas se tromper et d’inclure l’ensemble des paramètres à prendre en compte.

On peut distinguer trois segments intervenant dans l’opération permettant d’évaluer le montant du coût total de possession :

  • Prix à l’achat : cette somme comprend la valeur initiale du véhicule, ainsi que l’éventuelle garantie la couvrant. Cette dernière s’élève généralement à hauteur de 20% du montant global lorsqu’elle y est incluse. Il convient également de prendre en compte les sommes engagées dans le processus de vente et le temps engagé par vos collaborateurs commerciaux.

 

  • Coûts directs : ils incluent notamment la consommation, la maintenance ou encore les frais de péage en fonction de la longueur de vos déplacements.
  • Coûts indirects : on peut inclure dans cette catégorie l’assurance, qui est variable en fonction de la compagnie, de votre historique sur les routes et de la formule choisie. S’ajoutent à cela la gestion ou bien les pannes et les accidents, ces derniers pouvant survenir à tout moment, et ce sans aucun préavis.

 

Vous pouvez par ailleurs être attiré par la location de longue durée plutôt que par l’achat. Comme l’évoque 123automoto.fr, cette solution présente en effet plusieurs avantages. Le TCO vous aidera également à évaluer la charge de gestion d’une flotte automobile en LLD.

Ce contenu a été publié dans Assurance auto. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.