Comment être prêt pour l’examen du permis de conduire ?

 Avant pouvoir se nommer le chauffeur il faut tout d’abord passer l’examen du permis. Comment le faire pour éviter qu’il devient le plus grand de nos cauchemars ? Voici quelques indices à suivre pour ne pas échouer pendant l’examen.

 

permis de conduireN’allez pas acheter un nouveau tenu pour votre examen. Pourquoi ? Le pantalon qui gatte ou les nouveaux chaussures qui ne sont pas du tout confortables peuvent provoquer l’échec au examen. Choisissez les chaussures qui sont vos favoris pour le mettre le jour de l’examen. La même conseil pour votre tenu, prenez le t-shirt et le pantalon lorsque vous les portez-vous vous sentez à l’aise.

Il est vraiment primordiale de ne pas oublier les lunettes ou les lentilles de contact. C’est le pire cause d’échouer l’examen à cause de conduire mal suite à l’oublie de « nos yeux ». Et faites attention au test de vue qui est le premier étape de l’examen de permis de conduire.

La chose suivante « être sans papiers » il est vraiment indispensable de prendre avec soi sa carte d’identité. Sans pouvoir nous identifier a l’aide de notre carte nous ne pourrons pas passer notre examen.

Le jour avant l’examen il est bien d’aller dormir vite(au minimum 8 heures ) pour être dans la forme. Et la chose aussi très important est de manger le déjeuner même si on n’est pas faim.

Lorsque vous avez la chance de prendre la voiture de votre proche mais attention il y a une exception – si la voiture de notre proche est totalement diffèrent de celle ou on passera l’examen c’est mieux de ne pas la prendre le jour avant d’examen. Mais si on dispose d’une voiture similaire on peut aller « la dernière fois » pour s’assurer sur la route.

Le jour de l’examen.

Comment gagner maximum de points lorsque l’examen pratique. Le chiffre 30 est un rêve pour chaque personne qui passe l’examen. Comment faire pour atteindre ce chiffre magique ? Voici les conseils pour obtenir le plus possible de points pour être un heureux propriétaire de son «  papier rose ». Chaque épreuve se compose de points suivants :

  1. Connaitre et maitriser son véhicule  – comment s’installer et assurer la sécurité a bord, comment effectuer les vérifications du véhicule, savoir et utiliser les commandes. (3 points au maximum pour chaque partie)
  2.   Appréhender la route – prendre l’information, adapter son allure aux circonstances, appliquer la règlementation, (3 points au maximum pour chaque partie)
  3. Partager la route avec les autres usagers – comment communiquer avec les autres usagers, comment partager la chaussée, maintenir les espaces de sécurité, (3 points au maximum pour chaque partie)

test de conduiteOn peut obtenir des points supplémentaires pour : la courtoisie au volant et pour la conduite économique est respectueuse de l’environnement. Au total ça donne des 30 points – auxquelles on rêve durant notre examen. L’épreuve dure 35 minutes. Chaque champs de compétences – c’est-à-dire : connaitre et maitriser son véhicule, appréhender la route et partager la route avec les autres usagers comporte des différentes compétences qui sont classer comme dessus :

On peut obtenir :

E – le candidat a commis une faute éliminatoire – exemple : passer le feu rouge – peu importe le nombre de points reçu – l’examen est échoué.

0 – le candidat n’a pas commis une faute grave mais il ne reçoit pas aucun point.

1-       Le candidat obtient  1 point pour cette compétence

2-      Le candidat obtient  2 point pour cette compétence

3-      Le candidat obtient  3 point pour cette compétence

A la fin de notre examen – il est important qu’on ne commis pas une faute éliminatoire et on obtient plus que 27 points pour passer notre examen et devenir  un conducteur !

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.