Conduite en état d’ivresse : les conséquences sur votre assurance

En cas d’accident ou en cas d’examen, si les forces de l’ordre constatent que vous avez conduit en état d’ivresse ou si vous avez consommé des stupéfiants en conduisant, vous risquerez d’énormes peines. Celles-ci peuvent aller d’un retrait de point sur votre permis de conduire jusqu’à son retrait voire une suspension administrative. De plus, votre assurance risque également de résilier votre contrat.

Quelles sont les condamnations pour conduite en état d’ivresse ?

Assurance auto stupefiant alcoolemieLorsque les forces de l’ordre procèdent à votre contrôle et qu’il s’avère que  votre taux d’alcool est assez élevé, vous risquerez différentes sanctions. Aussi quelles sont ses sanctions ? D’une part, si votre état d’ivresse se manifeste ou si vous refusez d’effectuer l’éthylotest ou encore si votre taux d’alcoolémie dépasse la limite, vous risquerez une amende et des points seront soustraits de votre permis. Outre cela, ce dernier risque également de vous être retiré. Cette rétention peut durer jusqu’à 72 heures. D’autre part, une deuxième vérification sera effectuée au cours de cette rétention. Celle-ci peut se faire soit en effectuantun examen médical avec une prise de sang soit par un éthylomètre homologué. Si celle-ci s’avère être encore positive, vous risquerez une suspension administrative pour alcoolémie prononcée par le préfet ou le sous-préfet. De plus, vous n’aurez plus la possibilité de conduire une voiture durant cette suspension.

Condamnation pour alcoolémie, quelles sont les conséquences sur votre assurance auto ?

En dépassant la norme autorisée pour votre taux d’alcool, vous risquerez des sanctions. Que sont-elles ? Tout d’abord lorsque votre taux d’alcoolémie est entre 0,5 g  à 0,8g par litre de sang, alors vous risquerez non seulement une amende mais aussi un retrait de 6 points sur votre permis de conduire auto.  Par contre, si celui-ci égale ou excède 0,8 g/litre de sang, en plus des sanctions précédentes, votre voiture sera immobilisée, votre permis vous sera retiré pendant 72 heures. Outre cela, vous risquez également une suspension administrative pouvant durer 1 an. Par ailleurs, par rapport à votre assurance, en cas d’accident ou lorsque vous dépassez le taux d’alcoolémie autorisée pour les conducteurs, certaines garanties ne seront plus valables. En effet, sachez qu’en cas d’accident dû àune conduite en état d’ivresse, la garantie « tous risques » ne sera pas valable, même si vous l’avez choisie. Seule l’assurance responsabilité civile est valable durant ce genre de situation. Outre cela, votre assureur pourra également effectuer la résiliation de votre contrat avec une telle infraction. Pour savoir comment souscrire une assurance auto après retrait de permis, vous pouvez voir cette page.

Ce contenu a été publié dans Assurance auto. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.